Foreground Layer




Partagez | .
 

 Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 15



Voir le profil de l'utilisateur
CALLISTO
Helios Danziger



CALLISTO

Messages : 15


MessageSujet: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Lun 1 Oct - 20:08







Cosmo conférence

Dans quelques décennies, nous ne serons plus, mais nos atomes existeront toujours, poursuivant ailleurs l'élaboration du monde.

Helios s'était réveillé dans une obscurité totale. Tout autour de lui était noir mais il ne paniquait pas une seule seconde, profitant encore un peu de sa couverture avant de se décider à grogner pour exprimer son mécontentement d'être désormais dans l'incapacité de se rendormir. Sa voix fut reconnue par le système, qui allumait alors la pièce de faibles néons bleutés disposés dans les reliefs des murs. Paresseusement, le noiraud se tirait du matelas pour ouvrir un épais volet à l'aide d'une simple commande. La lumière de la pièce fut à peine mieux, mais à travers la vitre, Jupiter qui restait là, dans sa parfaite quiétude.

Sur un tapis de course, il courut une bonne demi-heure, tenant à entretenir un corps dont les muscles n'avaient pas évoluer pour vivre avec une apesanteur différente à celle de la Terre. Ses yeux améthyste se perdirent alors sur la vue qu'il avait à travers sa vitre, à fixer ainsi les étoiles par l'absence de ciel. Il avait toujours connu ces nuits éternelles mais pas une seule fois, il ne les avait trouvé agaçantes, ne comprenant pas ceux qui préféraient avoir un écran de veille leur donnant l'illusion d'être sur une île tropicale ou dans des montagnes enneigées...
Après quoi, il prit une douche rapide, regardant l'heure qui approchait à grands pas. C'était bientôt le moment de sa vidéo conférence avec un habitant de Quasar dont il n'avait qu'un maigre dossier le référençant. Inutile de demander à Atton de quoi faire une enquête, désirant être le plus naturel possible pour une rencontre, même à travers un écran. Il séchait brièvement ses cheveux et se vêtissait d'un uniforme de la colonie, s'installant devant un écran holographique pour lancer une communication. Le cadre donnant sur la vidéo était brouillée et sans y croire, il se penchait un peu plus vers l'avant, comme si cela allait arranger les choses. Il fronçait un peu les sourcils, se demandant si le micro avait les mêmes soucis.

« Monsieur James Cavanaugh, vous m'entendez ? Vous êtes en contact avec le satellite Callisto, ici Helios Danziger, de l'équipe d'exploration 9S. Faîtes moi signe si vous m'écoutez. »

L'image semblait avoir du mal à se stabiliser sur son écran. Des interférences étant peu probables, Helios songeait simplement à une surcharge des connections sur un seul réseau. C'était bien sa veine, pour lui qui ne s'en servait que rarement dû à son petit côté asocial. Ce médecin allait vraiment finir par croire que tout ceux habitant sur les lunes n'étaient que les paysans moyenâgeux du XXII ème siècle...
Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 28

Age : 24



Voir le profil de l'utilisateur
QUASAR
Ashiel J. Cavanaugh



QUASAR

Messages : 28
Age : 24


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Mar 2 Oct - 18:14






Année 2245,
septs jours après le projet d'Io.

Ashiel faisait rarement des vidéos-conférences. Non pas qu'il n'aimait pas ça ou qu'il était mal à l'aise à l'idée d'être devant un écran et une caméra, mais à vrai dire, sa chambre était un tel bazarre... Il passait pour un homme négligé alors que ce n'était pas vraiment le cas. Juste... Un peu bordélique ? Ashiel s'y retrouvait pourtant assez bien dans son foutoir. Oh, comme sa mère ne cessait de lui rabâcher les oreilles avec ça ! Mais tous ses dossiers et tout ses livres, ses instruments de calcul et d'explorations étaient placés de telle sorte qu'il puisse en un simple roulement de chaise passer de l'un à l'autre sans avoir besoin de déranger, démonter, remonter, bouger... Tout ceci était calculé au millimètre prêt ! ... Oui bon, peut-être pas en fait. Mais c'était tout comme.
Les horaires ne valaient rien, ici. Dans l'espace, il faisait toujours nuit, il faisait toujours froid et on pouvait vite s'y perdre si on ne faisait pas attention. Parfois, quand il se réveillait durant le temps de sommeil mis en place, Ashiel paniquait. C'était rare, bien sûr, mais son organisme savait combien ce n'était pas normal d'être là et le lui rappelait au travers de ces petits soucis de repères dans le temps et parfois même dans l'espace lui-même. Pourtant, il aimait cette vie et il faisait parti des rares à ne pas vouloir quitter Quasar en dehors de ses explorations. Cela demandait des excercices physiques réguliers bien sûr, mais il était loin d'être un sportif entraîné et faisait le minimum vital chaque jours, comme tout le monde ou du moins la plupart des gens. Il aimait sa maison sur la station, il aimait la découverte que cela pouvait leur accorder, il aimait avoir ses habitudes dessus... Mais peu importait, pour le moment, en fait.

-Je vous entends cinq sur cinq, Danziger. Répondit Ashiel après avoir entendu la voix sortir de son ordinateur. Mais l'image n'est pas claire...

Pas d'hologramme du côté d'Ashiel. Un simple ordinateur évidemment à la pointe de la technologie confiée au public de Quasar. Le dernier modèle ! Un écran double tactiles et ultra fin qui pouvait se plier en deux pour ne faire plus qu'un, un clavier lumineux et plat aux touches tactiles aussi, deux toutes petites enceintes pas plus grosse qu'une clef USB sur le côté et reliés par un système sans fil et un genre de manette ronde avec divers touches tactiles en guise de souris. Peut-être n'était-ce plus le dernier modèle, aujourd'hui, en fait... Ce genre d'instrument était probablement dépassé alors qu'il l'avait acheté à ses quinze ans. Mais tant que ça marchait, il n'avait pas besoin de changer, n'est-ce pas ?
Le jeune homme déplia l'écran pour avoir accès à d'autres fonctionnalités en même temps qu'il pouvait agrandir l'image d'Helios Danziger sur l'autre. L'image était floue, mais semblait se stabiliser doucement. Il suffisait de patienter encore un peu. Le jeune homme attendit donc patiemment face à l'écran. Quelques secondes plus tard, l'image devint claires et Ashiel afficha un grand sourire. Enfin ! ... Oh, mais une minute, depuis quand on l'appelait par le nom de son père ?

-Je crois que ça fonctionne, à présent. Vous me recevez bien ? Demanda le jeune homme en passant lentement sa main face à la caméra pour être sûr que l'image serait fluide du côté du brun.

En remarquant les vêtements que portait le jeune homme à l'écran, Ashiel se sentit un peu honteux de ne porter que des vêtements simples. Il n'avait pas vraiment imaginé qu'une video-conférence pourrait être aussi formelle... Peut-être aurait-il dû faire un effort ? Il espérait que le brun ne lui en porte pas rigueur. Il ne voulait pas compromettre ses chances d'en savoir plus sur le projet en cours et d'y participer ! L'exploration 9S, alors, hein ?

_________________

#C0504D

Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 15



Voir le profil de l'utilisateur
CALLISTO
Helios Danziger



CALLISTO

Messages : 15


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Jeu 4 Oct - 21:18







Cosmo conférence

Dans quelques décennies, nous ne serons plus, mais nos atomes existeront toujours, poursuivant ailleurs l'élaboration du monde.


Par réflexe, Helios en profitait pour s'éclaircir la gorge, se tenant d'avantage plus droit. À croire que c'était lui qui passait un entretien. Il voyait bien dans la caméra le reflétant, que rien ne semblait en désordre derrière lui. Il n'était hélas pas dans l'une de ces belles salles bourrée de matos haute technologie qui pourrait le faire passer pour un amiral de vaisseau de guerre, non... Juste un simple jeune homme, dans une chambre au rangement presque militaire et habillé comme un bon soldat. En général, son style vestimentaire ne reflétait pas du tout toute la rigueur dont il était capable de faire preuve, alors valait-il mieux ne pas faire mauvaise impression pour une première fois. Déjà qu'il tentait d'éviter l'image stéréotypé du hacker plongé dans le noir, dont les reflets de son écran se liraient dans le verre de ses lunettes... Programmateur ne se réduisant pas que à cela. Il souhaitait transmettre une image de futur passager capable de seconder un pilote pour atterrir sur une planète inconnue. Former une équipe solide et efficace semblait être la première étape pour espérer se faire remarquer. La concurrence était rude, les places prisées et les fonds insuffisants pour emmener tout le monde. Un médecin ne semblait pas de trop dans une future excursion, le noiraud commençant à croire que celui qu'il allait avoir en face de lui connaissait des virus dont il ne s'imaginait probablement même pas l'existence.

Ce qui semblait être du sable bleu finit par se stabiliser pour former une image sur un écran de verre. Le regard de Helios se fit alors plus averti, focalisant son attention sur son interlocuteur qu'à défaut de voir, il entendit parfaitement. La connexion semblait se stabiliser, retirant un doute au jeune homme de devoir continuer cette conversations par écrit.
Lorsque la vidéo devint nette, ses yeux se plissèrent, pensant reconnaître son interlocuteur l'espace d'un bref instant... Il se reprit néanmoins bien vite pour ne pas sembler malpoli. Non, il devait divaguer, le monde était petit avant, il était désormais infini, impossible de recroiser quelqu'un par hasard. De plus, aucun souvenir ne lui revenait en tête, juste une impression de déjà vu, qu'il avait appris n'être qu'une farce du cerveau humain. Dans un premier temps, il dû avoué être étonné qu'il n'y avait aucun accent latino malgré la couleur de peau de ce James. Après tout, son nom et prénom ne trahissaient pas d'autres origines que américaine, pure et dure. Aussi, il était étonné, voire presque jaloux, que certains aient pu garder ce genre de bronzage dans l'espace aussi ensoleillé que l'intérieur d'un coffre fort. Ce type là, de par son sourire et son physique original, devait être le soleil latino autour duquel beaucoup de personnes devaient tourner...

« Parfaitement, monsieur. Je vous vois à présent. »

À ces mots, ils échangèrent un regard, Helios lui adressant un signe de tête affirmatif en guise de salut. Il avait appris à se foutre de tout, de simplement respecter le protocole pour ne pas qu'on lui fasse des reproches, que rien ne lui fasse préjudice. Et pourtant, en cet instant présent, le plus jeune semblait comme nerveux, mal à l'aise, à la manière d'un lycéen face à un examinateur d'un oral qu'il n'aurait pas bien préparé. Mais il devait rester maître de lui-même, ne pas bredouiller une seule syllabe. Aussi, et ça, c'était dans son caractère, il préférait allé droit au but, pouvant se montrer plus froid de par son sérieux professionnel. Mais il devait rester dans l'optique de former une équipe efficace pour les spécialisations de chacun. Être un bellâtre charmeur ne faisait pas parti des aptitudes qu'il recherchait. Quelqu'un de compétent et de motivé, pitié.

« J'ai cru comprendre que vous souhaiteriez faire parti d'une future expédition sur le terrain. Avez vous une quelconque expérience ? Est-ce que vous avez envisagez l'idée de devoir demeurer sur Callisto durant un temps indéfinis ? »
Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 28

Age : 24



Voir le profil de l'utilisateur
QUASAR
Ashiel J. Cavanaugh



QUASAR

Messages : 28
Age : 24


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Ven 5 Oct - 23:34






Année 2245,
septs jours après le projet d'Io.

Ashiel n'était pas très familier avec le fait qu'on l'appelle "monsieur". Helios Danziger faisait preuve de bien trop de manières auprès d'un type qui n'était que médecin finalement. Oh, il faisait sans doute simplement preuve de politesse, cependant, le garçon devait bien admettre ressentir un peu de gêne vis-à-vis de ça. Il avait l'habitude de partir en exploration avec des gens qui se permettaient de l'appeler par son nom directement ou par son prénom parfois même. Comment lui expliquer sans paraître insolent ? Qu'on soit familier avec lui ne le gênait jamais.

-S'il vous plaît... Appelez-moi simplement par mon nom, je ne suis pas un grand homme, juste un type, comme ça... Demanda gentiment Ashiel en jouant nerveusement avec un stylo, les yeux plantés sur une étoile luminescente au plafond.

Son regard se fixa de nouveau sur l'écran, espérant ne pas avoir froissé le garçon. Ashiel voulait à tout prix que cette conférence soit en sa faveur, espérant de tout cœur qu'Helios Danziger l'accepte dans son équipe. Ashiel connaissait bien Callisto, du moins, une partie de la colonie puisqu'il y allait souvent pour travailler avec Atton Yen ou pour certaines recherches personnelles. Ce n'était probablement pas la plus grosse expédition de sa vie, et à vrai dire, il n'en avait encore jamais connu. Cependant, il avait bien du mal à contenir l'excitation qu'il ressentait face à une telle proposition. Il était vrai que personne ne savait grand-chose sur les terres éloignés de la colonie de Callisto. Peut-être y trouverait-il des choses incroyables ? Non, peut-être pas. C'était une lune qui avait déjà été scannée en grande partie après tout. Il ne restait sans doute pas grand chose à découvrir néanmoins...

-J'ai déjà participé à quelques expéditions, rien de bien grand, des recherches aux alentours de Jupiter avec une petite équipe, mais nous avons déjà pu ramener quelques échantillons à examiner, ils n'ont rien donner de concluant pour le moment... Beaucoup de roches, de fer... Mais Callisto présente des caractéristiques intéressantes en son centre.

Ça en plus, l'idée d'aller voir de ses propres yeux ce qu'il en était au moins en surface était une motivation suffisante pour le jeune médecin en recherche de savoir. Il doutait trouver mille et une merveille sur une lune déjà colonisé, après tout, il n'était pas le seul à l'affût d'une expédition naissante et il se trouvait bien chanceux d'avoir été sélectionné pour un entretien à ce sujet. Mais c'était en parcourant millimètres par millimètres les lunes qu'ils pourraient faire avancer les choses et qui sait peut-être, finir par trouver quelque chose qui leur changerait la vie. À savoir si ce quelque chose serait profitable ou dangereux. C'était toujours bon de savoir, de toute façon, l'un comme l'autre.

-Je n'ai pas peur de la distance avec la station si c'est là votre inquiétude. J'ai l'habitude de partir souvent en visite sur les lunes, parfois même pour plusieurs semaines.

Voilà à quoi servaient les jours de congé, après tout. Ses supérieurs savaient ce qu'il en était depuis toujours avec lui et puis de toute façon, ses recherches étaient à but d'aider la médecine aussi, même si pour le coup, c'était une mission d'exploration plus que de recherches, il savait Helios cartographe et se languissait de visualiser le contenu de leurs recherches.

_________________

#C0504D

Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 15



Voir le profil de l'utilisateur
CALLISTO
Helios Danziger



CALLISTO

Messages : 15


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Lun 8 Oct - 20:09







Cosmo conférence

Dans quelques décennies, nous ne serons plus, mais nos atomes existeront toujours, poursuivant ailleurs l'élaboration du monde.


Même à travers un écran, et les dizaines de milliers de kilomètres qui les séparaient, Helios parvint à ressentir un certain malaise chez le médecin. Ses épais sourcils bruns pointèrent vers le haut alors qu'il penchait la tête sur le côté, comme si cela allait l'aider à déceler le problème. Il n'eut pas à lui arracher les mots qui sortirent d'eux même, même si le regard de son interlocuteur se faisait désormais fuyant, comme si il fixait une énorme araignée dans un coin du plafond de la pièce dans laquelle il se trouvait. L'émotion derrière ça n'était cependant pas difficile à capter. Helios se crispait même, haussant ses épaules sans s'en rendre compte lorsque l'explication lui vint. C'était assez étonnant en fait. Il avait l'habitude d'appeler tout le monde ainsi, surtout pour une première conversations, parce que c'était tout simplement neutre. Mais maintenant qu'il y faisait attention, peut-être n'était-il pas dans le même état d'esprit que ce James. Il s'était vêtu convenablement, tiré à quatre épingle, droit comme un i, nullement distrait tandis que celui en face semblait faire la conversations avec un collègue de boulot avec qui il échangeait tout les jours. Pas que le cartographe cherchait à lui faire passer un entretien d'embauche, mais le profil fut plutôt vite établi dans sa tête. Sur son visage impassible, il laissait apparaître un léger sourire. Alors comme ça, monsieur Cavanaugh voulait être appelé de manière moins formelle ? C'était bien la première fois qu'un de ses ainés lui faisaient sous-entendre pareille chose.

« Tout les grands hommes ont un jour étaient "des types comme ça" à la base. »

Il voulu retrouver son sérieux professionnel, mais sans doute que cela était impossible. Ils se connaissaient depuis 2 minutes et voilà qu'il avait déjà répondu à l'une de ces faveurs. Avec un soupir, Helios se calait mieux dans sa chaise, croisant les bras sur son torse, son dos mieux appuyé au dossier. Il l'écoutait donc en silence, conscient que Callisto et son centre où l'eau était présente était une lune sur laquelle il serait possible de trouver une vie extra-terrestre. Faire des expéditions interressaient pas mal de gens, mais ils étaient vite démoralisés quand le travail a effectué n'était pas si captivant qu'il l'aurait cru, à trop lire des histoires de science fiction, ils en oubliaient simplement le mot "science" qui les composaient. Ce James Cavanaugh semblait vouloir y trouver son lot de savoir et de souvenir sans pour autant ressemblait à un fan inconditionnel qu'il serait difficile de tenir en laisse. Faire respecter les mesures de sécurité et la marche à suivre demandait une discipline importante que beaucoup prenaient à la légère.

Helios reportait son regard améthyste sur les quelques profils qu'on lui avait transmis sur une carte graphique, le papier étant devenu aussi rare qu'avait pu l'être l'or. L'époque où l'on disait que l'argent ne poussait pas sur les arbres semblait être un dicton bien démodé désormais. Peut-être devrait-il prendre le basané à l'essai, quitte à lui faire faire un déplacement inutile ? Soit, ça lui ferait une expérience. Il hochait de manière affirmatif sa tête tout en l'écoutant parler, relevant posément les yeux vers lui par la suite.

« Qu'est-ce que vous comptez apporter à l'équipe au juste, doc' ? »

L'explorateur n'hésitait pas à lui rentrer dedans, espérant ne pas être tombé sur un scientifique fou qui voulait simplement faire ses prélèvements pour son compte personnel. Faire venir un curieux de Quasar ne l'intéressait pas le moins du monde, il avait besoin de quelqu'un susceptible de lui être utile sur le long terme et la réponse qu'il attendait n'avait pas intérêt à le décevoir sur ce point. Ce sobriquet lui convenait au moins ? Ô combien cliché, mais plutôt satisfaisant pour lui faire comprendre qu'il n'ignorait pas tout de lui.
Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 28

Age : 24



Voir le profil de l'utilisateur
QUASAR
Ashiel J. Cavanaugh



QUASAR

Messages : 28
Age : 24


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Jeu 11 Oct - 7:09






Année 2245,
septs jours après le projet d'Io.

Il marquait un point. Il était vrai que tous les grands ingénieur de l'humanité avaient un jour commencé en bas de l'échelle, comme lui, comme beaucoup d'autres. C'était agréable à entendre même si Ashiel ne pensait pas vraiment devenir quelqu'un d'admiré un jour. Il n'était pas le genre à montrer ses travaux malheureusement à cause de la peur de la déception. Pour le moment, Ashiel ne se sentait pas prêt et était encore timide et réservé sur son avenir. Oh, il espérait bien faire de grandes choses un jour et si cela pouvait commencer par quelques explorations, mêmes petites, alors il y allait de bon cœur malgré l'inconnu et les potentiels dangers. En réponse, Ashiel afficha un nouveau sourire. Il avait trouvé ça gentil.

-C'est à vous de me le dire. Répondit cette fois Ashiel sans se défaire de son sourire. Je crois que si nous sommes en train de parler maintenant, c'est que ma faible expérience dans ce domaine vous plaît malgré tout. Mais il n'y a pas que ça, pas vrai ?

Il n'était pas le seul à vouloir participer à des expéditions, encore une fois. D'autres plus expérimenter devaient avoir leur place dans les dossiers virtuels de Quasar et ses lunes. Alors, pourquoi s'intéresser à un type comme lui qui vivait aussi loin de Callisto ? Helios n'était pas sans savoir qu'Ashiel était un médecin avec de bonnes compétences, ce qui pouvait ce révélé un atout sur le terrain, mais aussi des compétences en diverses choses scientifiques de part son partenariat officieux avec Atton Yen et certaines recherches de la même nature avec d'autres personnes, dont le métier était fait de découvertes et d'apprentissage de l'univers.

-A vrai dire, je ne suis pas un explorateur de métier, je ne suis pas non plus cartographe ou bien pilote. Je n'aurais probablement pas grand-chose à apporter en terme de compétences liés à tout ceci mais... Je crois que mon profil parle de lui-même quant à mes études en médecine, qui m'ont conduit sur un diplôme avec de très bons résultats et il me semble important de préciser, que ma participation est concentré sur l'apport de nouvelles informations susceptibles de pouvoir aider l'amélioration de la vie dans l'espace... Expliqua le jeune homme qui avait retrouver son sérieux. Je serais là uniquement en tant qu'observateur et médecin.

Le jeune médecin tourna le regard vers le second écran à ses côtés et en quelques mouvements des doigts, afficha deux ou trois fichiers sur le premier écran afin qu'Helios puisse visionner ce qu'il désirait lui montrer. Sur ces fichiers, diverses informations sur des tests et rapports sur certains prélèvements de Callisto, à une certaine époque et qui étaient évidemment connu du publique scientifique. Ashiel, jeune médecin, n'avait évidemment pas accès à du contenu privé. Mais il espérait que cela soit suffisant pour qu'Helios le prenne au sérieux. Il avait comme un doute sur son ressenti à son sujet... Il était vrai qu'il était très jeune et il ne serait pas le premier a qui il devrait prouver sa bonne volonté et ses compétences.

- Voici. Ce sont les résultats des prélèvements d'il y a dix ans, cinq ans et un an par Raynold Sanders et son équipe. Expliqua Ashiel en surlignant à l'aide du doigt sur l'écran tactile les zones où il désirait se concentrer. Le ratio tend à être différent à chaque fois, un algorithme intéressant, changeant. J'ai moi-même fait quelques tests en laboratoire, minutieusement surveillé par des professionnels évidemment, précisa t-il, et il apparaît que les molécules humaines n'agissent pas de même façon selon la lune où la personne se trouve. L'environnement, bien qu'étroit et modifié sur les colonies, est changeant... Euh, parlant au cœur des cellules bien entendu, ce n'est pas perceptible sans notre technologie cependant... J'aimerais étudier ces modifications sur place et avec votre aide, capter les signaux en cause.

Il fixa un instant le jeune homme face à lui, derrière l'écran et s'arrêta dans son élan. Peut-être devait-il s'arrêter là tout court en fait et laisser le temps au brun d'assimiler les informations. Ashiel pouvait se montrer passionné parce qu'il faisait, ce qu'il recherchait, mais il savait aussi que ce n'était pas le métier du brun et qu'il devait peut-être réserver ce genre de discours aux membres de l'équipe intéressé par ces explications qui ennuyait tant de monde.

-En somme... Dit-il en fermant les fichiers qu'il avait ouvert, j'espère bien récolter certaines informations individuelles sur vos cellules avant, pendant et après l'exploration. Rien de bien sorcier, ce n'est qu'une étude a but démonstratif dans un premier temps que vous ne sentirez même pas, on aura juste un joli petit bracelet au bras et les capteurs associés feront le travaille à notre place pendant le temps accordé sur notre parcours. Nouveau geste de la main afin d'apporter un nouveau fichier sur l'écran d'Helios. J'ai l'autorisation du laboratoire pour cette expérience et cela n'entravera pas l'exploration, regardez vous-même.

Le corps humain était fascinant pour beaucoup de choses, mais Ashiel devait bien admettre avoir un faible pour l'adaptation cellulaire dont il était capable. Déjà à l'époque des premières explorations dans l'espace, les humains avaient remarqué ce changement moléculaire impressionnant. Un tout petit changement à l'époque, pas plus grand que quelques centième de millimètre... Mais pour le monde scientifique, cela avait été un avancement énorme qui les avait conduits jusqu'ici, à présent. Ashiel espérait bien qu'il n'y ait pas de limite à l'avancement de la science, sous toutes ses formes.

_________________

#C0504D

Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 15



Voir le profil de l'utilisateur
CALLISTO
Helios Danziger



CALLISTO

Messages : 15


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Jeu 18 Oct - 20:55







Cosmo conférence

Dans quelques décennies, nous ne serons plus, mais nos atomes existeront toujours, poursuivant ailleurs l'élaboration du monde.


Helios ne se laissait pas démonter. C'était typique de la population de Quasar que de croire que les lunes avaient besoin d'eux ? Il aurait été bien plus facile pour le noiraud de passer des entretiens en face à face avec certains membre de la station lunaire. Le truc était que beaucoup étaient occupés, être sans occupation aucune étant un fait rarissime dans leur société désormais. La plupart de la population avait même deux métiers, donc les qualifications, ce n'étaient pas quelque chose de bien rare, si tant soit peu le domaine ne soit pas bouché.
Le plus jeune croisait les bras, tentant de ne pas montrer ce tracas face à quelqu'un qui croyait qu'il ait toutes ses chances pour intégrer son équipe. Sauf qu'il ne suffisait pas d'un diplôme et d'un sourire, mais désormais, si il le refusait, ne passerait-il pas pour un rageux ? Il préférait croire qu'il avait mal compris l'intonation, n'étant pas du genre à jouer les idiots qui nient ce qu'ils ont bel et bien compris. Et puis c'était quoi cette question à la fin ? Qu'était-il sensé répondre ? Il ne voulait pas faire de la psychologie pour tenter d'évaluer ce que son interlocuteur avait voulu dire par là. Il ferait le sourd, adjugé, vendu.

« Mmh, juste un concours de circonstances qui fait que votre dossier était sur le dessus de la pile... »

Son regard restait fixé à l'écran, les bras toujours croisés, un peu renfrogné. Merde, il ne devait pas donner ce genre d'image, et rester professionnel avant tout. Il reposait alors ses coudes sur son bureau, ne voulant pas véhiculer l'idée qu'il était fermé psychologiquement. Certes, il n'allait pas passer des entretiens toute la journée, mais le suggérer ferait peut-être redescendre James d'un étage, même si la confiance en soi était un bon point, malgré le fait qu'il n'était "qu'un type comme ça"... Incompréhensible tout cela à force.
Helios avait du mal à se faire une idée sur ce trait là de personnalité. Il notait une fois de plus que le médecin parlait de lui en commençant par de la négation, ce qu'il n'était pas et cela était une curieuse façon de bien se vendre pour un entretien. Après un bref soupir, il comptait clore cette discutions, ponctué d'un éternel "on vous recontactera" qui laissait toujours dans le flou total. Mais un partage d'écran se fit alors que de nouveaux documents popèrent face au concepteur qui n'était pas vraiment sûr de comprendre la démarche. Il se penchait néanmoins sur ces dits textes, craignant de ne pas comprendre grand chose si cela touchait à des tests de médecine auxquelles il était complètement étranger. Tout n'était que graphique, calculs, formules et chiffres qui n'avaient rien à voir avec des lignes de codes informatiques. Le jeune homme ne pu s'empêcher de hausser un sourcil dubitatif, attendant patiemment des explications qui vinrent mieux illustrer les propos du basané.
Au fil des mots, les choses devinrent plus claires sur le pourquoi des attentes de ce James Cavanaugh. Une simple recherche, des preuves qu'il y avait une piste à approfondir sur les conditions dans lesquelles il vivait, Helios se sentant d'autant plus concerné. Mais au final, devait-il se laisser avoir par une étude qui le dépassait, et peut-être même inventé de toutes pièces ? Il n'avait pas les compétences pour approuver un truc pareil, et il cherchait des bras en plus pour ses explorations, pas à transformer son équipe en garde rapproché pour un chercheur. Les secondes défilants, il apprenait qu'ils seraient tous cobayes, et cerise sur le gâteau, qu'une autorisation avait été décrété. Helios venait d'être pris de court, fronçant ses sourcils en réalisant qu'il lui suffisait de dire oui pour qu'une machinerie déjà bien huilée se mette en route. Il voulait une équipe où tous avanceraient vers un front commun, et au final, on lui imposait presque un rookie complètement déphasé de l'objectif principal. Helios se massait l'arête du nez, demandant d'un geste de la main une pause pour bien assimiler tout ce qui avait été dit. C'est que au final, ce toubib n'avait pas sa langue dans sa poche.

« James. Arrêtez vous une seconde. »

Il déglutit, ne sachant comment mettre les mots. Info ou intox, cette recherche méritait que l'on se penche dessus une seconde. Il ne voulait pas être le personnage de ces films SF qui, typiquement, ignorait un problème et qui engendrait ensuite des calamités.

« Vous n'êtes pas ici pour apporter main forte à mon équipe. Tout au plus, j'ai l'impression que vous voulez troquer notre énergie contre vos pansements et un bisou magique. Vous avez, plus simplement, besoin de nous pour mener à bien votre recherche. Vous êtes venu à ma rencontre dans le but de vous servir de ma personne avant même de vouloir m'être utile. »

Tu parles d'un entretien d'embauche. Premier de la pile, et pourtant, le joker du tas... L'avis de Helios était tout fait et pourtant, il avait de la peine à imaginer ce bougre qui souhaitait mener à bien un projet et pour qui il devait représenter le dernier rempart.
Il finit par se redresser convenablement sur sa chaise après réflexion, ne tenant pas à laisser sa nouvelle rencontre dans le plus calme des silences de perdant une fois qu'il aurait mis fin à cette communication.

« Vous savez quoi ? Venez sur Callisto et nous testerons ça ensemble sur notre temps libre. Et si vous obtenez des résultats satisfaisants, je ferai en sorte que vous puissiez vous intégrer à l'équipe d'exploration par la suite, si tant soit peu ils méritent d'être approfondis. »
Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 28

Age : 24



Voir le profil de l'utilisateur
QUASAR
Ashiel J. Cavanaugh



QUASAR

Messages : 28
Age : 24


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Ven 19 Oct - 17:23






Année 2245,
septs jours après le projet d'Io.

Une seconde, une seconde.
Ashiel fronça légèrement les sourcils face à la situation. Est-ce qu'il avait mal compris où est-ce ce type venait de totalement et gratuitement insulté son travail ? Et en somme, le travail de tout scientifique et médecin. Ashiel était étonné d'une telle réaction alors que jusque-là, il avait fait montre de professionnalisme. Etait-ce une mauvaise blague ou bien un leurre finalement ? Il devait bien admettre que son jeune âge et ses faibles expériences pouvaient effrayer les participants à ces explorations, il l'acceptait et c'était bien pour ça qu'il avait souligné une par une ses compétences, cherchant à se vendre au mieux, parce que... N'était-ce pas ce qu'on était sensé faire, quand on passait un entretien aussi important que ça ? N'était-ce pas le genre de dialogue auquel les recruteurs s'attendaient ? Qu'est-ce qu'il aurait fallu qu'il dise pour être pris au sérieux, alors ? Qu'il se taise et qu'il se fasse immédiatement recalé par manque d'arguments ?
Ashiel était médecin et chercheur dans son temps libre. Il ne s'en était jamais caché, tout était noté dans son profil. N'avait-il pas lu son dossier, puisqu'il soulignait si bien que s'ils discutaient ensemble là maintenant, c'était parce qu'il s'était positionné en haut de la pile ? Ashiel ne comprenait pas. S'il ne cherchait pas un médecin, ni un chercheur à son expérience, pourquoi discutaient-ils ? Qu'espérait-il qu'il fasse sur le terrain au juste ? Les explorations n'étaient pas des promenades de santé, même si Callisto n'avait plus beaucoup de secrets depuis la colonie, ce n'était pas fait pour les personnes qui n'étaient pas préparés ou avec un but précis. À quoi pensait-il qu'il servirait s'il ne voulait pas de ses compétences ? Quel était le but de l'entretien au juste ?

-Non. Répondit-il simplement, un air cependant déçu sur le visage. Il y a, de toute évidence, une erreur de compréhension depuis le début. Vous ne cherchez manifestement pas un médecin ni un chercheur dans votre équipe, alors...

En fait, peut-être était-ce une simple erreur administrative. Même dans l'espace, cela pouvait arriver ! Le dossier d'Ashiel James Cavanaugh s'était retrouvé par erreur sur le bureau du jeune homme qui était en quête d'hommes stabilisant une équipe d'exploration qui n'était pas à but scientifique... Même si en règle général, les explorations avaient toujours leur petite part de science, au fond. Alors donc, Ashiel ignorait finalement de quoi retournait cette exploration. Oh, ce n'était pas si grave, même si décevant. Après tout, il y en aurait bien d'autres et Ashiel y aurait pleinement sa place à venir. L'erreur n'était pas grave en soit et Ashiel aurait pu faire valoir l'utilité de ses compétences et de ses recherches, comme le suggérait Helios Danziger en l'invitant sur Callisto, néanmoins, il avait parlé de son métier et de ses recherches avec une telle moquerie qu'Ashiel s'en sentait quand même un peu blessé, fragilisant d'avantage son manque d'assurance, il devait bien le reconnaître. En l'espace de quelques phrases, Helios Danziger venait de faire passer la médecine et la science pour des choses idiotes et complètement futiles. Plus qu'une erreur de dossier, Ashiel se refusait désormais à travailler avec quelqu'un qui dénigrait avec autant de violence le travail qu'il accomplissait tous les jours.

-Je ne vois pas vraiment ce que je ferai parmi vous si je ne sers a rien ? Dit-il finalement. Je regrette que nous ayons perdu notre temps tout les deux, je vous souhaite bonne chance pour votre exploration, Danziger.

_________________

#C0504D

Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 15



Voir le profil de l'utilisateur
CALLISTO
Helios Danziger



CALLISTO

Messages : 15


MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   Sam 20 Oct - 21:22







Cosmo conférence

Dans quelques décennies, nous ne serons plus, mais nos atomes existeront toujours, poursuivant ailleurs l'élaboration du monde.


Le noiraud penchait nonchalament la tête sur le côté, curieux de ce qu'allait bien pouvoir lui répondre le médecin pour sa défense. De son côté, son avis était fait, James Cavanaugh devait travailler pour ceux en haut de Quasar. Pas qu'il détestait les mecs de ce nouveau gouvernement, ils faisaient juste leur boulot, mais apprendre leur agissement sur le tas n'était pas le genre de surprise qu'il appréciait. Et encore, James faisait partis de ceux qui disait leur projet dans un premier lieu, pour ne pas porter de coup de traître aux autres, une chance pour Helios. Son équipe n'était pas un groupe de joyeux scientifiques qui faisait du covoiturage pour simplement se rendre à un lieu où tout le monde vaquerait à ses affaires. En territoire étranger et loin d'être entièrement colonisé, il ne valait mieux pas s'éloigner du groupe. C'était comme ça que l'on perdait des gars dans l'espace où ils étaient condamnés à regarder leur jauge d'air diminuer progressivement. Le codeur n'était même pas sûr que son interlocuteur ait un bon esprit d'équipe, ce qui n'avait rien à voir avec le fait d'aimer les gens au point de vouloir dédier sa vie à les soigner. Mais au final, comment pouvait-il savoir ça de quelqu'un lors d'un simple entretien vidéo ? Non, son idée était bonne, juste pour voir si le basané savait tenir sur ses deux jambes et apporter assistance sur le terrain.

Mais il en fut tout autrement. Helios haussait l'un de ses épais sourcils noirs, demeurant néanmoins interdit. Avait-il était trop sec dans ses mots ? C'était fort possible, mais si il était explorateur et pas dans le domaine social, c'est qu'il y avait forcément une bonne raison à cela. Si le jeune homme n'avait jamais été le meilleur pour encourager les gens à aller de l'avant, c'était ainsi. James n'était pas une forte tête bornée qui allait jusqu'aux bouts de ses choix, soit, il en fallait aussi, de ce genre de personne bien sous tout rapport.
Helios ne pu que appuyer son coude sur son bureau, y posant nonchalamment le menton en ayant devinait et compris la suite de la pensée de son correspondant. Il faudrait faire la mission sans lui, sans celui qui n'était pas parvenu à se défendre contre ses idées toutes faites. Et si on ne le contredisait pas, c'est qu'il avait forcément raison, non ? Voilà que son ainé se rabaissait encore indirectement en remettant en question son utilité au sein de l'équipe... Mais courir après ce genre de personne n'était pas le fort de Helios, bien trop avare en compliment et encouragement, surtout quand il ne connaissait pas vraiment celui en face. Ses orbes améthystes se firent fuyantes un instant avant de se forcer à fixer la caméra pour un échange visuel indirect.

« Je vois... Hé bien, je ne peux pas vous forcer à venir sur Callisto de toute évidence... Je m'excuse de ne pas avoir pu faire avancer la science, je vous dis bon courage pour vos recherches. »

Il en était ainsi. Probablement que Helios ne reverrait plus jamais cet homme, en face ou à travers un écran. Homme qui allait probablement vociférer sur sa personne dès qu'ils auraient coupé contact. Une personne de plus qui le trouverait insupportable dans le système solaire, quelle différence ?
Le brun ne comptait pas mettre plus longtemps son interlocuteur dans l'embarras en l’incommodant de sa présence. Il allait simplement lui faire un hochement de tête cordial et raccrocher. Devait-il pour autant laisser une mauvaise image de lui à un inconnu qui ne lui avait rien fait ? Réfléchir relation humaine n'était pas son fort de toute évidence.

« Ah euh... J'espère en apprendre plus sur l'agissement des cellules, tout ça, dans un futur proche et par hasard, pour me confirmer que vous avez bien fait de creuser dans cette direction... »

C'était pataud et pitoyable. Valait mieux qu'il s'arrête ici, vraiment. Il se remit bien droit, et correctement en face, pour adresser un signe de tête beaucoup plus professionnel à son contact de Quasar.

« Au revoir, James. »

La communication se coupait après ça, tandis que Helios se laissait retomber lourdement dans son siège, défaisant le premier bouton de son col trop étouffant. C'était bien dommage, un type comme ça, rien qu'avec sa couleur de peau, aurait amené un peu de soleil sur Callisto. Mais mieux valait-il ne plus y songer et se convaincre qu'un bon choix avait été fait.
Revenir en haut Aller en bas
☆☆☆

PROFIL QUASAR




Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Cosmo-conférence ∇ Ashiel J. C.   






Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quasar Project :: Callisto :: Colonie de Callisto-