Foreground Layer




Partagez | .
 

 III/ Et les lois seront assurées par des personnes bonnes et justes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
☆☆☆
avatar

PROFIL QUASAR


Messages : 78



Voir le profil de l'utilisateur
http://quasarproject.forumactif.com
QUASAR
Quasar



QUASAR

Messages : 78


MessageSujet: III/ Et les lois seront assurées par des personnes bonnes et justes   Lun 3 Sep - 16:21






ANNEXE

COMMANDANTS

AMIRAL DE LA STATION - NOM INCONNU +  

“Votre avenir n'appartient qu'à vous même, vous ne gagnerez rien en vous lamentant mais tout en agissant. Un est tout et tout est un, une seule personne, une seule voix peut faire changer la donne. Mais nous formons un tout, et ce envers et contre tout et nous devons nous unir dans un but commun afin de nous surpasser. ”

Malgré son visage terne et fermé balafré d'une cicatrice, sa coupe simpliste et ses tenues monochromes, l'Amiral n'a pas beaucoup de carrure même s'il impose le respect. De part sa démarche penchée et ses genoux cagneux, il fait plus penser à un vieil arbre quasiment dépourvu de ses feuilles, tordu par le vent qui l'a malmené au fil de ses longues années d’existences, qu'à un arbre vigoureux et luxuriant bien droit en terre.


L'Amiral est strict mais ne dirige pas la station d'une main de fer comme le faisaient ses prédécesseurs, il est plus tolérant vis à vis des Commandants que ne l'étaient les précédents amiraux. Certains membres de la station le trouvent plus progressiste et ouvert d'esprit, et voient en cela une bonne chose, tandis que d'autres y voient un manque d'autorité et de rigueur qui nuit à la bonne cohésion dont jouissait auparavant la station et l'a faite régresser.

En réalité, il est épuisé à force de tenter de maintenir une bonne entente parmi les résidents de la station vis à vis de leurs grandes divergences d'opinions. Fatigué d'un poste qui n'est pas fait pour lui et dont il n'a malheureusement pas les épaules assez larges pour en porter correctement tout le poids. Éreinté de la tournure des événement survenus sur la station, n'ayant pas pu faire régner la discipline comme son mentor savait le faire.

S'il a été conciliant envers les trois Commandants, c'était pour le bien de la station et pour l'avenir de l'Humanité, mais en partie afin de décharger de ses épaules asthéniées  le poids de devoir contenter et diriger autant de personnes. Il continue de diriger la Station car c'est son rôle, mais comme un animal à l'agonie, il sent que l'heure de laisser sa place à quelqu'un d'autre approche, et il l'attend de pied ferme.

A savoir sur la population de la Station Quasar :

Les habitants de la station bénéficient de meilleurs conditions de vie globales que les trois colonies, le niveau de technologie est correct mais semble se développer moins vite, la majorité des travaux se portent sur les recyclages de matières mais également les réparations des moteurs.


ANNEXE

COMMANDANTS

WOTHAN +  

“ L’homme nouveau engendrera des fils et des filles qui n’auront plus peur d’assumer leur humanité face à la nature. Nous ne courberons plus l’échine car nous serons à la hauteur des attentes de l’univers et nous embrasserons notre épique destin à pleines dents. Viens avec moi camarade et tu connaîtras les joies de parvenir à se surpasser. ”

Wothan affirme à qui voudra l’entendre que l’Homme est la plus merveilleuse créature que l’univers ai bien pu engendrer et qu’il faut de ce fait l’honorer. Et rien de mieux que d’embrasser l’image du cyborg pour pouvoir y parvenir. Vous l’aurez compris, par le biais de ses comparses le premier commandant à la surface de Ganymède a établit une base scientifique qui place l’amélioration du corps humain au coeur de ses recherches. Au nombre de dix mille, ils mettent tout en oeuvre pour pouvoir dans un premier temps ne plus porter leur combinaison à la surface même de leur lune.

Le maître des lieux se surnomme lui-même Le Capitaine et apprécie prendre des décisions importantes ou se porter garant de la parole majoritaire. Il défend les plus faibles, aime les prendre sous son aile et dévoiler leur fort potentiel. Pour lui, chacun peut se trouver l’âme d’un héros s'il s’en donne les moyens. Dépassant tout le monde d’une tête au moins il menace ceux qui le rencontrent dans les couloirs avec ses trop larges épaules qui ne lui permettent pas la majorité du temps de se frayer un chemin. En règle générale, il est à retenir qu’il prend son pied à occuper l’espace, pour lui, l’intimité n’existe pas et les codes sociaux sont pour les hypocrites.

Le mensonge et les faux-semblants ne trouvent pas grâce à ses yeux, c’est toujours sévèrement, presque malignement, qu’il traîne en place publique le coupable pour l’accabler des pires atrocités et son jugement est sans appel : la droiture d’esprit et de cœur est la seule capable de le calmer. Il ne donne pas de seconde chance, ainsi, il n’est pas rare de le voir mettre à la porte ceux qui ont le malheur de le décevoir. Malgré tout, on ne peut trouver plus honnête sur la station et son ombre magistrale pèse sur les esprits avec bienveillance. Se retrouver sous ses ordres revient à avoir un but véritable dans la vie, celui de se sentir utile pour une fois et hériter d’une place éternelle dans l’Histoire.  

A savoir sur la population de la colonie d'Europa :

Groupe a tendance transhumaniste vivant légèrement plus longtemps que les autres grâce a leurs avancées technologiques portant sur le changement d'organes par des pièces mécaniques.


ANNEXE

COMMANDANTS

MADAME +  

“ Puisque le temps s’amuse à faire tomber notre chair, n’attendons plus et prenons les devants ; abandonne ce corps qui n’est rien de plus qu’un tombeau pour ce merveilleux trésor que représente le cerveau. Laisse exprimer ce que tu ressens au plus profond de toi et ose te soulever contre la majorité, car la gloire n’appartient qu’aux audacieux. ”

La controverse enveloppe les habitants de Ganymède, peu osent avouer à haute voix qu’ils ou elles sont en accord avec leurs pensées. Pourtant,  il y a de ça vingt ans Madame a été la première à se soulever contre l’Amiral. Ayant réuni une petit équipe de chercheurs, elle rassembla les deux autres commandants pour leur faire part de leurs récentes recherches. L’Homme devait se tourner vers la robotique : le développement d’IA permettrait d’assurer l’avenir et la main-d’oeuvre non faite de chair ne présentait que des avantages, mais pour se mettre à niveau il fallait d’abord abandonner son corps. La stupeur souleva les masses et avant même de pouvoir refuser, une pétition signée par dix mille scientifiques fut présentée :  ils iraient sur cette lune afin de poursuivre leur projet et prouveraient aux autres leur erreur.

Le Capitaine qui gère cette partie de la station porte le nom de Madame. De grande stature, sa démarche fière contraste avec son doux regard marron qu’elle n’hésite pas à distribuer. Elle se montre en public toujours impeccablement coiffée et maquillée, personne ne sait comment elle trouve le temps de prendre soin d’elle avec un tel soin puisqu’elle est toujours là quand on a besoin d’elle. De bon conseil, elle sera le premier nom que l’on conseillera à un ami pour régler un problème, consoler un chagrin ou obtenir un avis juste. Les bons mots semblent couler d’entre ses lèvres naturellement sans que l’on ai à le lui faire comprendre, elle se saisit de notre cœur et de notre raison et nous balade agréablement. Quand on se réveille, jamais trop longtemps après, l’on se sent revitalisé, de nouveau prêt à affronter mille et un danger et l’on quitte Madame sans un au revoir ni un merci, car on s’est habitué à se confier de la sorte.

Pourtant, par moment elle se montre plus dure et intransigeante, quand on ose lui demander pourquoi elle mise tout l’avenir de l’humanité sur les IA et la robotique. Elle commence à démonter nos arguments, calmement, sans que l’on arrive à retrouver logique notre pensée première et avant de pouvoir répliquer elle s’en va en nous remerciant gentiment pour cette conversation. Et on rougit de honte de l’avoir dérangé alors qu’elle semble toujours si occupée.

A savoir sur la colonie de Ganymède :

Constructeurs de robots possédants plus de technologie que les autres et souhaitant automatiser le quotidien de l'humanité, leurs conditions de vie sont plus simples et meilleures que les autres.



ANNEXE

COMMANDANTS

ANN READ +

“Ravalez votre fierté et agissez avant de vous vanter. Vous ne pouvez regarder cet horizon sans vouloir le comprendre, scientifiques que vous êtes rappelez-vous de la mission qui nous as tous réunit ici. Accompagnez-moi et formons une équipe qui saura graver son nom dans l’Histoire. ”

Sur Callisto, Ann Read et ses collègues se sont tournés vers ce qu’ils pouvaient voir : l’environnement extraterrestre ne pouvait rester tel quel, emplit de mystères et si riches de mille et une découvertes qui n'attendait qu’eux. Alors ils se réunirent, environ au même nombre que les autres camps, donc dix mille et commencèrent le travail.

Le plus important était surtout d’éviter de placer l’Homme au centre, ils ne considèrent bien entendu pas l’être humain comme inférieur, mais affirment au contraire qu’il fait parti d’un tout, et que pour mieux nous comprendre nous devons être acteurs de nos vies en utilisant notre intelligence et nos capacités afin de comprendre enfin les mystères de la vie. “ La vie commence par les ressources alimentaires, introduisons la flore terrestre pour réussir à nous nourrir ” annonça fièrement Ann au reste de son équipage.

Avant d’être capitaine Read était pilote, et bien qu’elle n’ait plus autant le temps de piloter qu’avant, sa soif d’aventure ne s’est en aucun cas tarie. Son rêve est d’explorer d’autres planètes et avec un peu de chance d’établir de nouvelles colonies. Une fois lancée sur le sujet, ses yeux s’animent d’une passion sans limite. Elle a à coeur de mener à bien ce projet.

Elle prend son rôle de capitaine très au sérieux, mais Read a franchement horreur de rester assise derrière son bureau. Il ne sera donc pas rare de la croiser en train de se balader dans les couloirs. Vous pourrez même la surprendre en train de filer un coup de main aux ouvriers ou alors bricoler sur son propre vaisseau.

Ann Read a peut-être la tête dans les étoiles, mais c’est avant tout une femme très pragmatique et directe, qui n’aime pas tourner autour du pot et qui n’a aucune patience pour les petites histoires sordides de ses administrés. Ne lui faite pas perdre son temps avec des plaintes de voisinage, elle vous enverra balader sans détour.

A savoir sur la colonie de Callisto :

Partisans de la colonisation pouvant terraformer des milieux, ils s'étendent bien plus rapidement que les autres et adaptent leurs milieux à leurs besoins.
Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Livre des lois
» Chartes, codes, livre de lois
» Lois en vigueur dans notre pays
» [Lois] Bourgogne
» Le PvP, cimetière assuré....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quasar Project :: Guide du Voyageur :: Règlement et annexes-